Objet de convoitise: une paire de chaussures Richelieux

En ce début d’hiver 2011, avec la pluie, les températures qui descendent et ce besoin de se couvrir le gros challenge est:

« Être bien dans la saison et avoir du style »

Après réflexions, repérages amont, repérages terrain et essayages, j’ai enfin trouvé!! Les Derbies et/ou Richelieux à talons plats, tout droit tirés du vestiaire masculin. Rien de plus stylé que d’habiller vos pieds d’une belle paire de chaussures italiennes . Cet accessoire vient paradoxalement féminiser la silhouette.

Les Derbies sont des chaussures basses tirés du vestiaire masculin et constituent l’un des deux modèles les plus répandus de chaussures de ville pour homme. Pour comprendre ce qu’est une chaussure Derby, il faut la comparer à la chaussure Richelieu.

La différence entre les deux se situe au niveau des lacets. La chaussure Derby dispose d’un laçage ouvert, recommandé pour un pied fort : les lacets sont placés sur des empiècements, qui peuvent ainsi se soulever. La Richelieu a un laçage fermé : les lacets sont directement dans l’empeigne. Donc recommandé pour un pied plus fin, car la chaussure s’ouvre moins. On reconnaît un Derby si les quartiers (parties sur les côtés de la chaussure) sont cousus sur la claque (parties avant de la chaussure).

Voici une petite sélection de mes Richelieux favoris qui sont d’ailleurs sur ma liste au Père Noël:

  • Pour un style masculin féminin des plus chic, j’ai choisi le modèle Richelieu dans la combinaison : veau brossé noir/veau métallisé acier/vernis noir de chez l’italien Fratelli Rossetti. Très belles chaussures, à la découpe « Golf » et « Brogues » (les perforations décoratives) au prix de 350€ 237 rue Saint Honoré à Paris
Richelieux Fratelli Rossetti

Richelieux Fratelli Rossetti

 

Richelieux couleur cerise Fratelli Rossetti

Richelieux couleur cerise Fratelli Rossetti

  • Pour un style follement Rock&Roll, je craque complètement pour cette paire de Church Burwood cloutée, je les trouve vraiment cool! Comme j’attends toujours mon visuel du bureau de presse en Italie (le process normal, parait-il est d’attendre plusieurs jours…). Vu que je ne suis ni de Vogue, ni de EllE, je risque d’attendre longtemps. Je vais donc prendre directement une photo à la boutique  au 229, rue Saint Honoré.                          Modèle sur réservation au prix de 440€ existe en noir, rouge, gris.
Church Burwood clouté

Church Burwood clouté

Au fait, saviez-vous que Prada se cachait derrière cette maison?

Church Burwood metal

Church Burwood metal

 

 

Publié dans Illumination, Mode féminine, Mon Paris, shopping, Tendance | Marqué avec , , , , , ,